Pourquoi les professionnels preferent ils investir dans les locaux

Pourquoi les professionnels préfèrent-ils investir dans les locaux ?

Pour quelles raisons les professionnels préfèrent-ils investir dans des locaux plutôt que dans l'habitation ?

Elles sont de plusieurs ordres:

1) Les professionnels maîtrisent le fonctionnement des locaux professionnels et sont donc plus à l'aise dans ce type d'investissement.

2) Les baux commerciaux ou professionnels permettent beaucoup plus de libertés que les baux d'habitation qui sont plus encadrés. Il est ainsi courant de faire supporter aux locataires toutes les charges et taxes foncières et de prévoir des conditions particulières dérogatoires.

3) Les loyers des baux commerciaux sont libres  (pas de contrainte liée au loyer de référence de l'ancien locataire comme dans les baux d'habitation). Le loyer est fixé par accord entre les parties.

4) La durée des baux commerciaux est de 9 ans (avec possibilité ou non de résiliation triennale par le locataire) et de 6 ans pour les baux professionnels (obligatoire pour toutes les professions libérales (médecins, avocats, association etc ). Ainsi, un locataire reste généralement plus longtemps dans un local professionnel que dans un logement.

5) Si vous avez la chance d'avoir comme locataire une société de renom, c'est la sécurité d'être payée.

6) La gestion d'un local commercial est beaucoup facile: les seules charges afférentes au bailleur sont généralement les gros travaux (article 606 du code civil), alors que toutes les charges liées au fonctionnement sont assurées par le locataire. Le bailleur d'un local est donc beaucoup moins sollicité que le bailleur d'un logement.

7) Le loyer d'un local  peut être Hors Taxe + TVA, ce qui a pour conséquence la possibilité de récupérer la TVA sur les travaux par exemple, ce qui n'est pas possible dans les baux d'habitation.

8) Le professionnel est souvent conseillé par son expert-comptable sur le plan fiscal et il optera pour la solution la plus adaptée à sa situation. C'est rarement le cas pour les bailleurs qui ne font que du logement.

9) La conséquence est une rentabilité améliorée. Généralement le taux de rentabilité brut se situe entre 8 et 10% dans les locaux commerciaux, avec une fiscalité qui permet de maintenir un taux de rentabilité net net guère inférieur.

Ceci étant, il n'est pas plus facile de reprendre son local que son logement si le locataire ne paie pas. En effet, le locataire défaillant aura des voies de recours et de défense toutes aussi déroutantes pour le non averti. 

Ajouter un commentaire